Ecole normale supérieure de Lyon
Département des sciences sociales

Recherche avancée

Récompense(s)

Christian Henriot, lauréat du prix Gay-Lussac Humboldt

Portrait d'un historien passionné de Chine

Publié le : 4 février 2014

Son objectif : raconter l’histoire autrement. Son message aux doctorants : "Be bold and share".

Christian Henriot, IAO, ENS Lyon, Prix Gay-Lussac Humboldt
Historien, spécialiste de la Chine, Christian Henriot à un objectif simple : raconter l’histoire autrement et c’est ainsi qu’est né « Virtual Shanghai », une magnifique réalisation collective dont il a été le chef d’orchestre et qui maintenant essaime dans le monde entier (Paris, New Dehli, Beijing).

Christian Henriot est professeur d’histoire contemporaine à l’Université Lumière-Lyon 2. Il est diplômé de l’Université Stanford aux Etats-Unis (M.A., Histoire, 1982), de l’Université Sorbonne Nouvelle (doctorat, 1983) et de l’EHESS (doctorat d’Etat ès Lettres, 1992). Il a reçu sa formation en langues orientales à Lyon, puis à l’INALCO à Paris (chinois, 1978 ; vietnamien, 1984) et l'a complétée à l’Université Chinoise de Hong Kong et à l’Université Cheng-chi à Taiwan.

Pourtant, rien ne le prédisposait à s’intéresser à l’Orient : né à Dijon d’un père bourguignon et d’une mère corse, il dit volontiers qu’il a été « élevé dans le bon vin, nourri au sanglier et aux clémentines de Corse ».  Outre ses travaux de recherche, son autre passion est la musique. Il a suivi une formation classique au conservatoire (trombone et tuba), mais il a été indéfectiblement dévoyé par le jazz. "J'ai joué en fanfare municipale, groupe folklorique, orchestre de variété (pour payer mes études) et Jazz band. Mon instrument m'a suivi partout, jusqu'à Stanford".

Quand on lui demande si sa plus belle réalisation, c'est Virtual Shanghai, il répond "Non, ce sont mes enfants", avant de se recentrer sur la question : "Le plus important pour moi est d'avoir lancé cette dynamique qui a conduit à faire émerger à Lyon, à travers un effort collectif, un pôle reconnu de recherche et de formation à la recherche sur l'Asie Orientale (IAO). Au bout du compte, ce qui m'importe c'est de créer des opportunités pour les jeunes chercheurs".

Christian Henriot termine actuellement la rédaction de "Histoire sociale de la mort à Shanghai, 1865-1965", un ouvrage sur une collection de figurines de bois produite par l'orphelinat jésuite de Tushanwan (Shanghai). Il travaille également sur un projet ANR Histoire spatiale des guerres à Shanghai.

Que compte faire notre lauréat Gay-Lussac Humboldt dans le futur ? Poursuivre dans la voie d'une exploration et d'une élaboration plus complexes de la recherche historique dans l'univers numérique, à la manière de Virtual Shanghai, mais dans une perspective à la fois plus globale, pour proposer des outils génériques, et plus expérimentale, parce que l'intérêt intrinsèque de la recherche est de toujours tester les limites.

S'il avait un message à faire passer aux doctorants et jeunes chercheurs ce serait celui-ci : "Be bold !  La recherche n'est pas un exercice universitaire. C'est une voie personnelle à trouver dans un maquis sans limite. Share ! Le talent personnel va très bien de pair avec le travail collaboratif et des projets collectifs. On y gagne en idées et en humanité".

Aller plus loin

Co-fondateur de la revue European Journal of East Asian Studies, Christian Henriot a assuré l’édition des sept premiers volumes de 2001 à 2008. Il a été à plusieurs reprises professeur invité dans divers établissements universitaires américains (Stanford University, University of California, Berkeley, Oregon University) et titulaire de la ‘Fellowship in Digital Humanities’ (2006-2007) du prestigieux Stanford Humanities Center. Il est auteur, ou directeur de publication, d'une douzaine d'ouvrages.

Recherche d'un article

Recherche d'un article

Contact

ENS de Lyon
15 parvis René Descartes - BP 7000
69342 Lyon Cedex 07 - FRANCE
Tél. : Site René Descartes (siège) : +33 (0) 4 37 37 60 00
Site Jacques Monod : +33 (0) 4 72 72 80 00

Nous contacter